Coronavirus : La Vitamine C vous protégerait-elle ?

coronavirus-vitamine-c-Jean-Marc-Fraiche-VousEtesUnique.com

Retrouvez ci-dessous un article écrit par Ines Rais Nutritionniste sur les possibilité probables de la vitamine C pour protéger contre le coronavirus.

Pour lutter contre un virus dangereux pour lequel il n’existe aucun traitement médical, vous devez compter sur votre système immunitaire.

Il est bien établi, dans tous les manuels de nutrition, que vous avez besoin de vitamine C pour que votre système immunitaire fonctionne de manière optimale.

De nombreuses preuves cliniques confirment le puissant effet antiviral de la vitamine C lorsqu’elle est consommée en grammes.

Traiter la grippe avec de la vitamine C en grammes n’est pas une approche nouvelle.

Le docteur Frederick R. Klenner et le médecin Robert F.Cathcart ont utilisé avec succès cette méthode pendant des décennies.

La-vitamine-c-par-le-docteur-Pierre-corson-Jean-Marc-Fraiche-VousEtesUnique.com
La prise répétée de vitamine C par voie orale, en grammes, jusqu’à atteindre le seuil de saturation intestinale, renforce considérablement l’immunité de l’organisme.

Cette puissance antivirale que la vitamine C en grammes procure à l’organisme a été cliniquement observée.[1]

« Je n’ai encore vu aucune grippe qui n’a pas été guérie ou nettement améliorée par des doses massives de vitamine C. » Dr. Robert F. Cathcart

Une carence en vitamine C entraine un affaiblissement du système immunitaire, ouvrant ainsi le terrain de l’organisme aux virus et bactéries.

Tomber malade est une chose, décéder d’une maladie est tout autre chose.

Le grave danger auquel le coronavirus nous expose, est son développement vers la pneumonie.

Un système immunitaire renforcé par la vitamine C peut-il venir à bout du Coronavirus ?

Selon des médecins et scientifiques indépendants, regroupés autour de la société internationale de médecine orthomoléculaire, des preuves évidentes l’attestent[2].

De nombreuses études en témoignent, comme celle qui a observé que 200 mg seulement de vitamine C/jour ont permis une diminution de 80% des décès chez les patients atteints de maladies respiratoires hospitalisées gravement malades[3].

Toujours selon ces médecins, des doses plus importantes permettraient d’obtenir de meilleurs résultats.

Pour prévenir du Coronavirus, les médecins du comité d’examen du service de médecine orthomoléculaire recommandent au moins 3000 milligrammes (ou plus) de vitamine C par jour, en doses fractionnées.

Les cas expérimentaux, et les études cliniques menées par ces médecins montrent que la vitamine C renforce considérablement le système immunitaire, grâce à une action dénaturante sur de nombreux virus[4].

«Certains médecins se tiennent à côté et voient leurs patients mourir plutôt que d’utiliser de l’acide ascorbique.

La vitamine C doit être administrée au patient pendant que les médecins réfléchissent au diagnostic.» Dr. Frederick R. Klenner

Dr-Labreze-et-la-vitamine-c-Jean-Marc-Fraiche-VousEtesUnique.com

La vitamine C protègerait contre le coronavirus

Les personnes ayant un système immunitaire affaibli, comme les personnes immunodéprimées, sont celles qui sont le plus touchées par le coronavirus.

Le recours à de la vitamine C en grammes pour stimuler et renforcer le système immunitaire est une technique préventive qui a fait ses preuves depuis des décennies sur de nombreux virus.

Ses premiers succès remontent à 1947 quand notre planète fut touchée par une épidémie mondiale de poliomyélite.

La guérison spectaculaire de 60 patients sans séquelles a été publiée dans un journal de médecine par le médecin américain Fréderick Klenner, qui est le pionnier de l’utilisation de la vitamine C en grammes[5].

Il existe aujourd’hui des milliers de cas expérimentaux et cliniques qui confirment l’effet antiviral de la vitamine C.

Ils ont permis à ces médecins de développer un protocole antiviral publié en 1980[6] et dont la traduction en français est en ligne ici : Protocole du Dr. Cathcart.

L’épidémie de coronavirus est due à un virus similaire au SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère).

En l’absence d’un traitement du SRAS, la possibilité que la vitamine C puisse avoir des effets bienfaisants sur les infections virales graves des voies respiratoires devrait être considérée.

La pré-pandémie de coronavirus pourrait être considérablement ralentie, ou arrêtée, avec l’utilisation généralisée immédiate de vitamine C en grammes.

Il est très important de maximiser la capacité antioxydante et l’immunité naturelle du corps pour prévenir et minimiser les symptômes lorsqu’un virus attaque le corps humain [7].

L’augmentation du stress oxydatif, conduit au SDRA (syndrome de détresse respiratoire aiguë) qui est la principale pathologie de la mortalité élevée de ces infections virales pandémiques.

La vitamine C contrecarre efficacement le stress oxydatif [8].

La plupart des décès par le coronavirus sont causés par une pneumonie.

La vitamine C est connue depuis plus de 80 ans pour ses effets bienfaisants sur les patients atteints de pneumonie.

Elle réduit la gravité et les décès dus à des maladies respiratoires virales graves[9].

Dans une étude randomisée et contrôlée, où seulement 200 mg/jour de vitamine C ont été administrés aux personnes âgées, on a constaté une amélioration des symptômes respiratoires chez les patients les plus gravement malades.

Et il y a eu 80% de décès en moins dans le groupe de la vitamine C[10] par rapport au groupe sans.

La vitamine C est efficace pour réduire la durée de la pneumonie sévère chez les enfants de moins de cinq ans.

Selon une étude, la saturation en oxygène s’est améliorée en moins d’un jour suite à la prise de vitamine C[11].

La vitamine C combat tous les types de virus.

Selon les médecins orthomoléculaires, cette efficacité dépend de la dose consommée.

Pour identifier les quantités efficaces, nous renvoyons au protocole du Dr Cathcart, un médecin américain indépendant qui a traité plus de 9000 patients en s’appuyant sur la vitamine C en tant qu’adjuvant thérapeutique : Protocole du Dr Catchart.

 


vitamine-c-liposomale-2-Jean-Marc-Fraiche-VousEtesUnique.com
Vitamine C liposomale au calcium pure poudre de 270 g

Profitez des bienfaits de notre Vitamine C

liposomale au calcium pure poudre !

Rouge-Je-commande-Alpha
Pour bénéficier des bienfaits de notre Vitamine C liposomale au calcium pure poudre, ouvrez un compte sur www.rlpconcept.com avec votre e-mail et le code réfèrent : CHRO4285

Besoin d’aide ? Contactez-moi ICI


Vous avez aimé « Coronavirus : La Vitamine C vous protégerait-elle ?   » Voici 5 autres articles que vous apprécierez :

C’était : « Coronavirus : La Vitamine C vous protégerait-elle ? »

Bonne journée & bonne glisse.

Jean-Marc-Fraiche-17-12-2017-V3

Jean-Marc FRAICHE

www.Phyto-Market.com

Faire la différence une personne à la fois ! Cet article « Coronavirus : La Vitamine C vous protégerait-elle ? » vous a plu, partagez- le sur votre réseau social préféré. 😉

Important :

Les informations contenues dans cet article ne peuvent en aucun cas être considérées comme un substitut au savoir médical. Les compléments alimentaires ne soignent pas et ils ne guérissent pas.

Aucune des énonciations contenues dans cet article n’est à comprendre comme affirmation absolue. Il est toujours recommandé de consulter son médecin en cas de maladies avant d’utiliser un complément alimentaire.

Avis de non-responsabilité concernant le produit : ces déclarations n’ont pas été évaluées par la Food and Drug Administration. Ce produit n’est pas destiné à traiter, diagnostiquer, guérir ou prévenir toute maladie.


Les sources :

[1]Source: http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n06.shtml

[2]Source: http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n06.shtml

[3]Source: http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n09.shtml

[4]Source: http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n06.shtml

[5] KlennerFR. The treatment of poliomyelitis and other virus diseases with vitamin C [«Le traitement par la vitamine C de la poliomyélite et d’autres maladies virales» – NdT]. J South Med Surg1949, 111:210-214. http://www.doctoryourself.com/klennerpaper.html

[6] Cathcart RF. The method of determining proper doses of vitamin C for treatment of diseases by titrating tobowel tolerance [« Comment mesurer la tolérance intestinale pour établir les doses appropriées de vitamine C dans le traitement des maladies » – NdT]. AustralianNurses J 1980, 9(4):9-13. http://www.doctoryourself.com/titration.html

[7]Source: http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n04.shtml

[8]Source: http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n11.shtml

[9]Source: http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n09.shtml

[10]Source: http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n06.shtml

[11]Source: http://www.journalrmc.com/volumes/1405749894.pdf


Vous avez aimé, Partagez le Merci !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email