Nutrition Partie 1 : L’alimentation et la vitamine C

Nutrition-Partie-1-alimentation-vitamine-c-Jean-Marc-Fraiche-VousEtesUnique.com

Nutrition Partie 1 : L’alimentation et la vitamine C

C’est avec plaisir, que je viens de retrouver ce reportage “On est ce que l’on mange” diffusé sur la chaine Planete.

Ce reportage a plusieurs années cependant il est toujours aussi pertinent. Bon visionnage.

On est ce que l’on mange partie 1/4

Première partie du documentaire sur l’alimentation par des médecins, des spécialistes en nutrition, et des thérapeutes qui soignent par l’alimentation.

Que ton aliment soit ton seul médicament. Hippocrate (460 – 370 av JC)

Les solutions ont toujours été là, il est urgent d’en prendre conscience et de procéder aux changements nécessaires pour notre survie.

Nous sommes les seuls maîtres !

A nous de reprendre le contrôle de notre alimentation.

 

Deux points abordés dans cette partie :

  • La façon de se nourrir
  • La vitamine C

Les découvertes du Dr Rudolf Virchow et du Dr Paul Kouchakoff

Le phénomène de la leucocytose digestive fut découvert il y a environ cent ans par le Dr Rudolf Virchow (médecin pathologiste allemand, considéré comme père-fondateur de l’anatomie moderne).

Il avait noté qu’après un déjeuner traditionnel composé de : 

  • café au lait,
  • pain beurre et confiture,

le nombre de globules blancs du sang passait de 7 000 environ (taux normal) à 10 000 par mm3 de sang en dix minutes puis à 30 000 après trente minutes.

Le taux normal se rétablissait environ quatre-vingt-dix minutes plus tard.

C’est cette augmentation subite de leucocytes sanguins qu’il qualifia de leucocytose alimentaire.

Il faut noter que tous les aliments utilisés dans l’étude du Dr Virchow étaient cuits ou chauffés.

En 1930, à l’institut de clinique chimique à Lausanne en Suisse, le Dr Paul Kouchakoff (Institut de Chimie clinique de Lausanne, Suisse) observa qu’après un repas composé uniquement de végétaux crus le phénomène de la leucocytose alimentaire, considéré comme normal jusque-là, ne se produisait pas.

Il nota aussi que le phénomène était absent si, à un repas, l’on consommait les aliments cuits après les aliments crus.

alimentation-vivante-Jean-Marc-Fraiche-VousEtesUnique.com

En 1937, Dr Paul Kouchakoff affirme que la leucocytose digestive est un phénomène pathologique et détermine de nouvelles lois de l’alimentation.

Il affirme que la réponse immunitaire se déclencherait en mangeant des aliments cuits (par la chaleur et/ou la pression), mais pas les aliments crus (pomme, eau, légumes, céréales, fruits, miel, lait cru, œuf frais, viande crue).

Le vin, le sucre, le vinaigre et les produits industriels ou transformés déclencheraient aussi une leucocytose digestive.

Cette réaction immunitaire se produirait 3 à 5 minutes après l’ingestion quand l’aliment atteint la paroi stomacale mais pas pendant la mastication.

Chaque aliment aurait une température critique de cuisson (entre 85 °C et 99 °C) ; certaines combinaisons pourraient éviter la leucocytose, ainsi que certains modes de préparation tels le séchage, le salage ou le caillage du lait.

En plus, le Dr Kouchakoff démontra que lorsque les aliments sont cuits, leurs champs énergétiques sont incapables de résonner immédiatement avec les cellules du corps.

Celles-ci réagissent donc de façon défensive jusqu’à ce qu’elles puissent réorganiser l’énergie des aliments cuits en modèles harmonieux que le corps peut absorber.

Il fit aussi la démonstration que les aliments cuits et transformés ont tendance à faire évoluer négativement le rapport entre les différents globules blancs.

Selon Paul Kouchakoff, l’alimentation crue n’entraînerait donc pas de leucocytose digestive alors qu’une alimentation cuite ou ayant subi un traitement industriel entraînerait une réponse immunitaire.

Conclusions pour éviter la leucocytose digestive

La plupart des chercheurs et praticiens de la santé penchent pour une gestion éclairée de l’alimentation en tenant compte des faits suivants :

  • Le phénomène de la leucocytose alimentaire est complètement absent lorsque nous mangeons des aliments crus.
  • Manger une proportion de 50 % d’aliments crus et vivants à chaque repas permettrait d’éviter le phénomène de la leucocytose digestive.
  • Le fait de manger des crudités (peu importe la proportion) au début du repas semble permettre d’éviter ou, à tout le moins d’amoindrir le phénomène de la leucocytose digestive.

Le test de la leucocytose digestive, fiable et éloquent, confirme le rôle néfaste en général de la cuisson des aliments pour l’organisme.

La-vitamine-c-par-le-docteur-Pierre-corson-Jean-Marc-Fraiche-VousEtesUnique.com

Dr Frederick Robert Klenner

Frederick Robert Klenner () est un médecin praticien américain qui exerçait à Reidsville en Caroline du Nord.

Il fut un des pionniers de la recherche sur l’utilisation de la vitamine C à des doses non nutritionnelles.

Dès les années 1940, il expérimenta sur l’utilisation de doses élevée de vitamine C pour soigner un nombre important de maladies dont entre autres, la polio.

Il écrivit 28 articles scientifiques durant sa carrière et est un des précurseurs de la médecine orthomoléculaire, cependant ses travaux restent largement ignorés par la médecine conventionnelle.

Retrouvez demain la partie 2 de cette émission.

 

vitamine-c-liposomale-2-Jean-Marc-Fraiche-VousEtesUnique.com
Vitamine C liposomale au calcium pure poudre de 270 g

Profitez des bienfaits de notre Vitamine C

liposomale au calcium pure poudre !

Rouge-Je-commande-Alpha
Pour bénéficier des bienfaits de notre Vitamine C liposomale au calcium pure poudre, ouvrez un compte sur www.rlpconcept.com avec votre e-mail et le code réfèrent : CHRO4285

Besoin d’aide ? Contactez-moi ICI


Vous avez aimé « Nutrition Partie 1 : L’alimentation & la vitamine C » Voici 5 autres articles que vous apprécierez :

C’était : « Nutrition Partie 1 : L’alimentation & la vitamine C »

Bonne journée & bonne glisse.

Jean-Marc-Fraiche-17-12-2017-V3

Jean-Marc FRAICHE

www.Phyto-Market.com

Faire la différence une personne à la fois ! Cet article «Nutrition Partie 1 : L’alimentation & la vitamine C » vous a plu, partagez- le sur votre réseau social préféré. 😉

Important :

Les informations contenues dans cet article ne peuvent en aucun cas être considérées comme un substitut au savoir médical. Les compléments alimentaires ne soignent pas et ils ne guérissent pas.

Aucune des énonciations contenues dans cet article n’est à comprendre comme affirmation absolue. Il est toujours recommandé de consulter son médecin en cas de maladies avant d’utiliser un complément alimentaire.

Avis de non-responsabilité concernant le produit : ces déclarations n’ont pas été évaluées par la Food and Drug Administration. Ce produit n’est pas destiné à traiter, diagnostiquer, guérir ou prévenir toute maladie.


Vous avez aimé, Partagez le Merci !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email